logoarticleaccueil


CULTURE TECHNO

Samedi 5 au dimanche 13 novembre
La première édition du festival a rencontré un véritable succès. Les artistes programmés ont tous livré des prestations originales d'un haut niveau. On retiendra notamment le groove imparable de Missmoon et Seb Samoo, la dextérité de l'étonnant Low Jack, la techno minimale du duo Mind Against qui a fait danser un Rockstore bondé jusqu'à six heures du matin, la tribu des djs marseillais et leur disco ultra sexy, le trop rare Ken Ishii aussi à l'aise derrière des platines que son ami Jeff Mills, enfin les talentueux djs montpelliérains présents tout au long du festival. Dernier Cri affiche un taux de remplissage de 95% avec six manifestations complètes sur les sept proposées. Un succès au delà de nos espérances. Le bon bilan des ces manifestations démontrent bien à quel point les montpelliérains s'intéressent à la "culture techno" dans toutes ses dimensions.

Pour cette nouvelle édition nous poursuivons les collaborations amorcées en 2015 avec la Panacée pour une conférence / débat de Vincent Carry, le directeur du festival Les « Nuits Sonores » à Lyon, et avec le cinéma Diagonal pour une projection de film suivie d'une rencontre (programmation en cours). Les soirées ont lieu dans les bars et clubs qui programment des soirées électroniques tout au long de l'année (Rockstore, Antirouille, Villa Rouge, Zoo, PZ...). La ligne artistique reste la même avec une programmation qui reflète l'humeur du moment, les djs et lives qui marquent notre époque et qu'on a très envie d'écouter et de découvrir sur scène. Après Marseille, Lyon sera mise à l'honneur cette année le 11 novembre avec une programmation d'artistes exclusivement originaires de cette ville. Côté nouveautés, le festival propose une master class en partenariat avec l'Ecole de Beaux Arts de Montpellier, et un contest dj destiné aux jeunes talents montpelliérains en collaboration avec Montpellier Méditerranée Métropole et « I Love Techno ».